Blog de nanoux

Un atelier d’imagination création de livre en région parisienne, couplé avec une librairie éphémère, a donné naissance au Rêve olympique !

Une belle rencontre

C’est au marché artisanal et estival du soir de Saint Gildas de Rhuys que j’ai eu la chance de rencontrer Elysa. En place (avec maman en assistante du jour) sur le stand de ma librairie éphémère, je proposais les livres de nos petits éditeurs régionaux aux habitants et aux touristes. Elysa est directrice de l’école de Marines dans le 95. Elle est passionnée par son travail et passionnée par les livres. C’est donc un plaisir évident de faire sa connaissance !

Avec maman au Marché d’été de Sarzeau mais c’est tout pareil 😉

Nous avons rapidement convenu de reprendre contact pour mettre en place un projet prometteur dans son école. Et c’est ainsi que j’ai fait 4 autres belles rencontres (sans compter celles des enfants 😉 ).

Quatre classes ont été associées au projet : 2 CP et 2 CE1. Les 4 enseignantes ont eu le courage de se jeter dans le bain et de défendre ce projet sans m’avoir rencontrée ! Je les remercie chaleureusement de leur confiance !

Je remercie aussi les parents qui ont soutenu cet atelier et sont venus nombreux à ma rencontre.

Rendez-vous a donc été pris pour les ateliers…

Un défi d’organisation

Rigueur et organisation ont été indispensables : le trajet, l’hébergement, le mercredi pour écrire l’histoire des enfants, le temps de librairie éphémère pour les parents, le temps d’imagination, le temps d’illustration, le temps de rencontre avec les enseignants, mélangez le tout et condensez sur 3 jours pleins et vous obtenez une histoire au format olympique ! 😉

Et puis finalement, on relâche, on laisse la place à l’improvisation (un peu) et tout se passe toujours bien 🙂

Nous avons choisi de réunir les classes deux par deux afin que les enfants réfléchissent ensemble aux grandes lignes de leur histoire. Afin qu’ils prennent conscience que ce projet les réunit. Ensuite, classe par classe puis petit groupe par petit groupe, nous avons imaginé une belle histoire. Le thème ? Les jeux olympiques. En amont de cette belle semaine, les enseignantes ont fait découvrir différents sports (groupés par catégorie) à leurs élèves: les sports équestres, les sports de combat, les sports de ballon-balle, les sports d’eau. Chaque classe, spécialisée dans l’une de ces catégories, devait imaginer une histoire pour nos personnages.

Les 4 classes réunies avec leurs enseignantes.

Le rêve olympique

Le fil rouge ? Deux frères passionnés de sport les découvrent les uns après les autres malgré les craintes de leur père et avec le soutien de leur mère. Progressivement, ils réussissent à convaincre leur père de leur faire confiance. L’un se lance dans la compétition tandis que l’autre l’entraîne. Et puis, finalement, ensemble, riches de leurs expériences, les deux frères inventent leur propre sport : le chevaldo ! Imaginez : à cheval dans l’eau, s’envoyer le ballon, se battre à coup de blagues pour le reprendre et marquer dans le panier de l’équipe adverse !

Ca donne envie non ?

Vous vous doutez bien que toute cette histoire n’est pas si simple : on y croise un Senseï kangourou au Japon, un dragon menaçant, une jument ailée, on voyage en Pologne, au Japon et à la Réunion… Les enfants nous ont emportées dans un tourbillon d’aventures !

Et puis les enfants se sont lancés dans les illustrations, sous la houlette des enseignantes et de leurs assistantes et avec mon accompagnement sportif (il fallait voyager de classe en classe sur des étages différents 🙂 🙂 🙂 Cela ne me faisait pas de mal !). Différentes techniques ont été utilisées. La fin de la dernière journée approchant, nous avons du accélérer le mouvement… Heureusement les enfants ont suivi et ont assuré !

Librairie voyageuse

Dernières heures : j’installe la librairie éphémère avec tous les livres de nos petits éditeurs régionaux. Les enfants m’aident à installer sans que je le leur demande (merci à eux! Ils sont top !). Les enfants feuillettent, découvrent et aiment. A la sortie de l’école, les parents entrent et adoptent un grand nombre de nos livres (merci à eux !). Leurs achats ont permis à l’école d’adopter à son tour quelques livres et de les compléter laaaargement en sélectionnant ceux qui trouveraient leur place dans la bibliothèque de l’école.

Dernière ligne droite

Et hop ! Retour en Bretagne ! Travail sur la maquette de l’histoire, vérifications en équipe avec les enseignantes et transfert à l’imprimeur qui me remet la veille du jour J les 130 livres commandés : 1 livre par enfant !

Enfin, juste avant les vacances de Noël, à temps pour les déposer sous le sapin, j’ai emporté les livres jusqu’à l’école de Marines. Aller-retour musclé dans la journée en région parisienne donc. Nous avons réuni les 4 classes pour leur remettre leur livre. Un grand waouh a accueilli la découverte de leur œuvre. J’étais émue, je ne le cache pas.

Comme à chaque fois, nous avons lu ensemble l’histoire, un enfant après l’autre (une partie cette fois-ci car elle était plutôt longue).

Chacun a dédicacé et chacun est reparti fier du travail accompli !

Et moi j’étais bien évidemment très fière aussi !

Il est même possible que l’on retente l’aventure 😉

Vous aimerez peut- être…

La légende des korrighumains

La légende des korrighumains

C'est un beau titre non ? Moi, j'adore ! Saviez-vous qu'il existe des korrigans capables de se faire passer pour des...

Le roman des 4èmes

Le roman des 4èmes

L'expérience était si belle l'année passée que l'on n'a pas pu s'empêcher de la renouveler. Un atelier d'imagination...

0 commentaires

preloader