Blog de nanoux

écrit parNanoux

11/05/2023

Tout a commencé l’été dernier. Alors que je m’apprêtais à partir pour une (petite) randonnée, les enseignantes de l’école de Chaudron en Mauges m’ont appelée pour m’informer que mes ateliers d’imagination et moi avions été sélectionnés pour leur projet d’école de l’année ! Alors, oui, j’étais en vacances. Quelle idée j’ai eu de décrocher. N’importe quoi il faut décrocher mais dans l’autre sens du terme. Bla bla bla. oui oui je sais bien tout ça mais n’empêche que j’ai bien fait de répondre ce jour-là ! Cette bonne nouvelle a dopé ma journée !

Et voilà comment on rentre de vacances avec le sourire et motivée ! Mais promis, je ne recommencerai pas. La prochaine fois je décrocherai vraiment du travail. 😉

Chaudron en Mauges étant loin de chez moi, nous avons convenu de nous retrouver sur une journée complète. Le projet concernait toute l’école de la maternelle au CM2. L’objectif étant d’imaginer TOUS ensemble la même histoire sur le thème du cirque, de l’illustrer, d’en faire la maquette et de l’imprimer artisanalement et puis… je vous dirai à la fin de cet article 😉

J’ai choisi de commencer par les maternelles. C’est eux qui ont ouvert le bal en imaginant le canevas de notre histoire. Un cirque installé au bord de la mer, une baleine capturée pour lancer un nouveau numéro… Mais comment faire entrer une baleine dans un cirque ?!

Ensuite place aux primaires: ils se sont appuyés sur l’imaginaire des plus petits pour étoffer l’histoire : un cirque concurrent, un clown directeur traumatisé par une autre baleine, un lion lâché sur la piste…

Petit à petit, l’histoire a pris vie. Je suis retournée raconter les inventions des grands aux maternelles qui ont encore embelli le conte, enfin les primaires ont finalisé en ajoutant des dialogues et une fin de toute beauté : la baleine enfermée dans une cloche en verre sous-marine, sauvée par les siens. Le public effrayé qui défend les droits des cétacés et le nouveau cirque respectueux de la nature.

Les adultes devraient en prendre de la graine, je vous jure !

Et puis bien entendu on a commencé les illustrations qui ont été réalisées ensuite, les enfants étant accompagnés avec talent par leurs enseignants. Franchement, le résultat est bluffant !

C’est ainsi qu' »un cirque à la mer est né ».

Etant donné la distance, les enseignants et moi avons ensuite travaillé via internet et le téléphone. La maquette réalisée, ils ont imprimé le livret. Puis nous nous sommes retrouvés virtuellement en réunion en visio. Et là surprise! C’était jour de carnaval ! Les enfants sagement installés et follement déguisés ont eu la patience de m’écouter malgré les problèmes de réseau. Puis ils ont lu leur histoire à voix haute, passant par-dessus leur appréhension. Et puis on s’est dit au revoir…

Mais ce n’était pas fini ! Parce que les enseignants m’ont envoyé quelques semaines plus tard, une très chouette vidéo : les illustrations défilant, les enfants lisent leur histoire chacun leur tour. C’est assez émouvant j’avoue 🙂

Découvrez « Un cirque à la mer » avec les yeux et les oreilles ici : la vidéo des élèves de Chaudron en Mauges

Vous aimerez peut- être…

Et si on inventait un sport ?

Et si on inventait un sport ?

Un atelier d'imagination création de livre en région parisienne, couplé avec une librairie éphémère, a donné naissance...

La légende des korrighumains

La légende des korrighumains

C'est un beau titre non ? Moi, j'adore ! Saviez-vous qu'il existe des korrigans capables de se faire passer pour des...

0 commentaires

preloader