Blog de nanoux

écrit parNanoux

06/06/2023

Parce que oui, créer un livre est une aventure. D’autant plus quand on est tout petit…

Nouveau défi relevé ces dernières semaines : créer un livre avec deux classes de petits bouts de maternelle ! J’avoue que je m’interrogeais beaucoup sur leur capacité à tenir la distance. Evidemment, je n’avais aucun doute sur leur don d’imagination. Les enfants en ont biiiiien plus que nous les adultes… Mais rester concentrés, travailler ensemble, garder le fil de l’histoire, accepter les idées des autres, renoncer à ses idées me semblait tout de même complexe pour des petits bouts de 5-6 ans.

Heureusement, l’enseignante ayant déjà mené ces ateliers par deux fois avec moi en primaire, j’étais tout de même confiante… et j’avais raison. Elle, avait raison !

Deux classes donc pour un seul livre, une seule histoire. Le thème classique de la piraterie et l’imaginaire des enfants comme seuls outils… C’est parti !

Saviez-vous qu’il existe une école des pirates dans un pays imaginaire ? Quand des méchants pirates menés par le Capitaine Moustache dévorent tout le poisson, les baleines et l’océan sont en danger. Le bateau école, mené par la Capitaine Papillon et ses élèves partent alors à l’aventure. A la recherche d’un trésor en chocolat et des méchants pirates. Magie, Sirènes, dragon, esquimaux, Pôle Nord…. Tout y est mais surtout la gourmandise. Au fil du voyage, on nourrit le dragon de guimauve, les enfants de chocolat, les aventuriers de poissons grillés au barbecue ! Miam !

Les illustrations à base de peinture, d’encre, de découpage, collage sont magnifiques (merci aux enseignantes et Atsem de leur accompagnement dévoué 😉 ). Les enfants, si petits soient-ils, ont su faire et refaire avec patience, se baser sur des modèles, et s’entraider !

Merci au petit Valentin d’avoir si bien su réfléchir au titre parce qu’il fallait « qu’il ne dévoile pas tout, tout de suite ».

Et puis bien sûr, la remise du livre… le bonheur d’entendre leur WAOUW unanime quand ils découvrent LEUR livre, le plaisir de les voir tous plongés dans leurs pages même s’ils sont trop jeunes pour lire eux-mêmes. A nous les adultes de leur lire LEUR histoire…

Vous aimerez peut- être…

Et si on inventait un sport ?

Et si on inventait un sport ?

Un atelier d'imagination création de livre en région parisienne, couplé avec une librairie éphémère, a donné naissance...

0 commentaires

preloader